La carie

Les causes

Vous avez mal quand quand vous manger sucré ? La douleur augmente en buvant chaud? La douleur vous réveille la nuit? Vous avez probablement une carie .

Mais comment se produit elle? A quel stade de la carie est-on ?

La carie dentaire est un problème majeur de santé publique, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) la classe parmi les 10 maladies chroniques de l’homme les plus communes : elle touche tout autant les dents de lait que les dents définitives et donc aussi bien l’adulte que l’enfant.
La carie est une maladie infectieuse d’origine bactérienne qui détruit progressivement la dent par déminéralisation de ses tissus durs.

La carie se développe par l ‘interaction de plusieurs facteurs:

  • La plaque dentaire bactérienne est un enduit mou collant qui se forme sur la surface des dents à la suite des repas. Les bactéries de la plaque dentaire (Streptocoques Mutans, Lactobacilles) se « nourrissent » des glucides contenus dans les aliments et produisent des acides qui agressent l’émail des dents. Un milieu buccal riche en bactéries présentera plus de risques de développer des caries.
  • Le terrain. Les dents dont l’émail est mince, mal minéralisé ou usé, résisteront moins bien aux acides de la plaque bactérienne. Des dents dont les reliefs sont accentués, ou des dents mal positionnées, retiendront plus facilement les débris alimentaires et favoriseront ainsi l’accumulation de la plaque dentaire.
  • L’alimentation. Riche en acide, elle favorisera la déminéralisation de l’émail. L’alimentation riche en sucres e, ou au contraire équilibrée (sans grignotage) , favorisera ou limitera le développement de la plaque dentaire.
  • Le temps. Chaque fois que les trois facteurs (terrain, aliments et plaque dentaire) sont en contact, il y a risque pour les dents, et ce risque augmente avec le temps.

Comment évolue une carie ? Quels sont les stades d’évolution ?

  • La carie débutante, souvent décelée lors d’une visite de contrôle, s’attaque aux couches superficielles de la dent (émail) . Le patient relate en général une très légère sensibilité voire une absence de symptômes.
  • La carie évoluant, le trou s’agrandit, devient plus visible notamment sur la radio et attaque la couche plus profonde, la dentine. Une sensibilité plus importante au froid et au sucre apparait.
  • Lorsque la carie est au contact de la pulpe, c’est à dire du nerf dentaire, le chaud est très douloureux et des douleurs
    spontanées pouvant réveiller la nuit apparaissent. On parle alors de « rage de dent ».

Le traitement

Pour la carie débutante, le traitement, très peu invasif, consiste en général , après nettoyage, à coller un composite ( qui est une résine).

Puis, lorsque la carie évolue, le traitement consiste à nettoyer la zone attaquée et à la reconstituer avec un matériau solide et étanche. L’amalgame (ou « plombage ») autrefois largement utilisé, a été remplacé aujourd’hui par des restaurations sans mercure, plus esthétiques et mieux intégrées, pouvant être mis en place directement par le chirurgien dentiste ( composites, verres ionomères), ou nécessitant indirectement le travail du prothésiste (inlays, onlays ) . Les inlays ou onlays , collés dans la dent et plus résistants entrainent ainsi un dépassement d’honoraires. Ces reconstitutions peuvent être en céramique ou en composite. Elles assurent une résistance et une pérennité plus importante.

Au stade de rage de dent, le traitement consiste alors à réaliser le traitement endodontique , c’est à dire à dévitaliser la dent. Elle n’est alors plus sensible au chaud ou au froid mais est plus fragile. Il faudra donc la plupart du temps réaliser une couronne dentaire.

soin-carie

Le Centre
de Suresnes

Centre Dentaire
et Orthodontique Jean Jaurès

Prendre rdv
Nous contacter